3 jours dans la région du Fjord-du-Saguenay

par | Sep 10, 2019 | Amérique du Nord, Voyages | 0 commentaires

Un immanquable au Québec

Visiter le Québec sans faire un tour dans le Fjord-du-Saeguenay est impensable. Cette région est située à 6h de route au nord de Montréal. Là où la rivière du Saguenay découle dans le fleuve du St-Laurent. Très visitée l’été, elle est aussi un recoin hivernal idéal pour faire du chien de traineau ou pour s’isoler dans un chalet. Dans le Fjord, on y va pour visiter le plus souvent : les baleines à Tadoussac, le parc national du Fjord-du-Saguenay et un passage bref dans les petites villes situées sur les axes principaux.

En route à Sacré-Coeur

Pour ce voyage le temps d’un weekend prolongé, je suis partie avec 4 parfaits inconnus rencontrés sur un groupe Facebook. 1 semaine avant, je trouvais une annonce. Avec l’implication de chacun, l’organisation s’est faite très rapidement. Un weekend idéal où notre seul soucis fut la météo. Et heureusement, celle-ci fut plutôt bonne !

Vendredi soir, nous partons en direction l’auberge Chez Caro situé à Sacré-Coeur.  Nous nous sommes arrêtés dans le petit restaurant Jo-Dré situé au bord de l’autoroute avant Québec et nous sommes passés devant la Chute de Mont-Montrency. Après les avoir vu de jour, je les voyais furtiviement de nuit. Ensuite nous avons traversés la rivière de Saguenay via un ferry (gratuit) que nous avons attrapés juste à temps. Une fin de journée sur la route pour savourer dès samedi matin la région.

Samedi : Coucou aux baleines et plein la vue !

Pour démarrer la journée, nous avons fait la randonnée sur la Baie Sainte-Marguerite qui donne sur la rivière du Saguenay. Sensible aux marées, vous aurez la chance (ou pas) de marcher sur la dune. Et si vous avez encore plus de chance, vous pouvez apercevoir des Bélugas (des jumelles sont conseillées). Pour l’anecdote, un chasseur avait aperçu un crâne qui avait des caractéristiques du Béluga… et du Narval. 30 ans après, des chercheurs ont pu confirmer via l’ADN, qu’un couple mixte formé d’un Béluga et d’un Narval avait eu un petit mâle surnommé… le narluga ! Il semblerait qu’il nage avec ses compères bélugas. Comme quoi la mixité est dans toutes les espèces !

Ensuite nous sommes allées jusqu’aux Escoumins où nous avions réservés une balade de 2h avec les Écumeurs. Cette compagnie est vraiment bien. D’abord elle est labellisée ÉCO BALEINE, ce qui est un gage de qualité dans le Parc Marin. Ensuite, les bateaux sont petits (maximum 12 personnes) contrairement aux concurrents. Privilégiez les petits bateaux !

La balade fut vraiment époustouflante ! La météo était parfaite. Grand soleil avec des petits nuages pour décorer le ciel. On a vu une dizaine de baleines qui se rapprochaient parfois de notre bateau, moteur coupé évidemment. Sur le retour, j’ai aperçu un petit habitant de la mer. Deux gobilles noires qui me semblaient perdues. C’était un lion de mer.. ou comme on dit au Québec, un phoque ! La balade fut incroyable et restera un des instants les plus forts de mon séjour au Canada.

Notre hébergement se situait à La Baie, petite ville à côté de Saguenay. La route jusqu’à notre maison était magnfique. Paysages typiques : une grande route et des montagnes du Fjord qui s’élevaient différemment des unes des autres. Nous nous sommes arrêtés sur un point de vue avec un très beau coucher de soleil. Autant pour savourer les couleurs que pour immortaliser notre groupe. Le soir, nous avons pris lieu de la superbe maison trouvée sur AirBnB que je recommande.

ITINÉRAIRE DU JOUR – 11km : Baie Sainte Marguerite – Les Escoumeurs – Rive face à Saguenay – Hébergement à La Baie

Dimanche : un corps saint protégé par notre-Dame-Du-Saguenay

Le lendemain, nous sommes allées au Parc national du Fjord-du-Saguenay. Dans le parc d’une superficie de 326,7 km² se trouvent plusieurs activités et randonnées. Le point de départ se situe à la Baie Éternité qui est dominé par le Cap Trinité où se trouve la statue. Nous avons opté pour la randonnée menant jusqu’à La Croix (Sentier de la Statut) : 7 km avec un niveau intermédiaire au tendance peut-être un peu difficile. En tout cas, elle était beaucoup moins haute que celle du Parc de la Jacques Cartier.

Sur ce gif de la Baie Éternité, il y a une photo prise le matin lors de l’ascension  et le retour pris à la fin de la randonnée sur le retour.

Pour l’anecdote, la statue de Notre-Dame-Du-Saguenay a été érigée par Charles-Napoléon Robitaille après avoir frôlé la mort. Depuis, elle protège tous les marins qui viennent s’aventurer sur la rivière.

Ayant des soucis de genoux, la randonnée a été quand même accessible. Cependant après avoir grimpé au début, je fus paniquée quand je descendais pas mal sur les derniers mètres. Un sentier en en U à l’envers. Un peu de cardio quoi !

L’effort vaut quand même sa récompense avec une superbe vue panoramique sur la rivière du Saguenay.

 

 

Sur le retour, nous nous sommes arrêtés à un point de vue faisant face à la rivière du Saguenay. Après le panorama que nous avions vu quelques heures auparavant, celui-ci n’était que par simple curiosité. Un court arrêt pour contempler une dernière fois ce côté de la rivière. Le soir, nous sommes allés à un point de vue surplombant la ville de La Baie avant de finir notre journée par une visite dans une église atypique. En effet, cette église l’est d’apparence mais à l’intérieur se trouve une salle d’escalade !

ITINÉRAIRE DU JOUR – 10km : Parc du Saguenay – Sentier La Statue – Chicoutimi (de passage en voiture) – Point de vue sur la Baie – Église avec escalade

Lundi, un dernier petit tour et puis s’en va  🎵 

Pour terminer notre séjour, nous avons fait une dernière randonnée. Direction le sentier d’Eucher où le point de départ se situe à l’Anse de la Benjamin. Quelques dizaines de minutes en voiture depuis la Baie avant d’arriver au pied d’une montagne. Au fur et à mesure de l’ascension, les nuages se cumulaient jusqu’à observer par intermittence, quand le vent le souhaitait la vue via des petites percées.

Et encore une fois, on retrouve une croix au sommet ! Ensuite nous prenons doucement le chemin du retour en passant par la  Pyramide Ha Ha ! situé à La Baie (3000 panneaux Cédez le Passage !). Toujours sur la route, nous nous arrêtons à ce petit endroit ci-dessous.

Ensuite, nous sommes passés par le Petit Saguenay où nous avons été pris par la marée lorsque nous visitons une petite île ! En effet, l’eau est montée lorsque nous étions sur l’île. Par chance, nous pouvions revenir sur la terre ferme à condition de faire une dizaine de mètres dans l’eau arrivant jusqu’en haut des cuisses ! Après ça, nous prenions la route au bord du St-Laurent jusqu’à la Malbaie. Nous n’avons pas pris la route du fleuve même si nous sommes passés par St-François la petite rivière car je souhaitais voir le panorama du St-Laurent depuis la région de Charlevoix. Cependant les conditions n’étaient pas optimales pour voir un panorama lointain. Après ce dernier arrêt, retour sur Montréal après ce weekend riche en découverte et en oxygène !

La région du Fjord dispose d’une très belle faune et flore qui mérite d’être visitée si on passe dans la province québécoise. Les forêts autant que le fleuve sont rafraichissants et saisissants. Cette première expérience, partir avec des inconnus donne un goût encore plus nostalgique et merveilleux à ce voyage.

P.S : Évidemment, il faut toujours se méfier des gens sur Internet ! Mais les bonnes trouvailles sont tout aussi possibles !

Août 2019

Pin It on Pinterest

Share This