New-York, l’american dream réalisé !

par | Fév 4, 2018 | Voyages, Amérique du Nord | 6 commentaires

New-York, une opportunité de bons plans !

Une opportunité à saisir. Voilà comment je suis partie à New-York avec mes amis. Grâce aux bons plans que diffusent Voyages Pirates, nous avons trouvés des billets à moins de 300€ A/R. C’était l’occasion ou jamais.. Enfin, plus tard quoi ! Pour l’hébergement, nous avons trouvés une semaine à l’hôtel Manhattan At Time Square pour 280€ par personne. Un voyage abordable pour enfin découvrir la plus populaire des villes américaines. Autre bon plan, nous avons pris le City Pass qui propose d’énormes réductions sur les attractions les plus importantes. En vous inscrivant à Expédia+, il était disponible à 86€ au lieu de 103€ sur internet ou 122$ sur place. Et pour 28$, il est possible de circuler en illimité dans le métro. Renseignez-vous aux guichets des métros !

Jeudi : jetlag, Downton, émerveillement et soleil

Un peu en jetlag, nous nous sommes très vite mis à l’horaire new-yorkaise en commençant notre périple à 10h. Nous avons démarrés à la 5th Avenue où les magasins de grandes marques s’enchainent. Nous sommes remontés au nord de la rue jusqu’à l’Apple Store en passant faire un petit coucou ironique devant la Trump Tower. Après cette balade, nous avons pris le métro en direction de Ground Zero. Nous avons pris un brunch à Burger King (il faut bien comparer les fast-food) en prenant un tacos très protéiné. Sur place, le mémorial des deux tours, One Trade Center et le musée mémorial du 9/11. Le musée est très émouvant, il retrace l’histoire de la construction des Tours Jumelles jusqu’à ce regrettable jour avec des souvenirs, des débris et des témoignages dépassant les frontières américaines. Ensuite, nous sommes descendus pour rejoindre le Ferry de Liberty Island en passant par Wall Street et le fameux taureau.
Nous avons rejoins le bateau qui nous menait à Liberty Island . Malgré le froid glacial où il était impossible de sortir nos mains de nos gants, la balade fut plaisante. Sous un ciel bleu, avec un soleil un peu chaud, se dressait la belle skyline new-yorkaise. Sur le bateau, des mouettes nous suivaient, il était assez fun de jouer avec elles pour essayer de les intégrer aux photos. Une fois à Liberty Island, il nous était possible de monter sur la Statue de la Liberté pour admirer la vue mais nous avons préféré faire le tour de l’île où il restait ça et là des plaques de neige de la semaine dernière. Le shop des souvenirs vaut le détour avec ses petits gadgets bien mignons. Le bateau est passé par Ellis Island où se situe le musée de l’immigration américaine. Par faute de temps et qu’il faut faire des choix pour visiter cette mégapole, nous n’y sommes pas arrêtés. Nous avons regagnés le sud de Manhattan pour aller visiter les quartiers de ChinaTown et Little Italy.
Nous avons flanés dans les rues de Chinatown puis de Little Italy. C’est très flagrant comment d’un quartier à un autre, l’univers change. C’est très agréable de trouver des restaurants de plusieurs nationalités: New-York est très cosmopolite ! Nous sommes remontés jusqu’au pont de Brooklyn où nous avons fait une halte sur le côté de la promenade longeant l’East River. Le coucher de soleil réchauffait, pour ses derniers instants, le pont de Brooklyn. Une magnifique vue de Brooklyn s’offrait à nous. Nous sommes rentrés nous reposer à l’hôtel après cette longue journée de marche et de décalage horaire avant de ressortir au restaurant du coin mais tant renommé : Ellen’s Stardust Diner ! Renommé par ses serveurs époustouflants qui chantent tour à tour des titres phares à mesure qu’ils vous servent de copieux burgers, le restaurant offre une ambiance unique, vintage et très musicale. Je vous invite à faire un tour sur internet pour voir les talents qui animent chaque soirée là-bas. Mieux que TheVoice !
ITINÉRAIRE DU JOUR – 14km : 5th Avenue – Ground Zero – Mémorial du 9/11 – Wall Street – Liberty Island – Chinatown – Little Italy – Pont de Brooklyn – Restaurant Ellen’s Stardust Diner

Vendredi : Downtown, grandeur et admiration

Le programme de la matinée était de se balader à l’ouest de NYC, autour de Meatpacking District. Puisqu’on passait devant le M&M’s Store pour prendre le métro, nous avons fait une petite halte pour découvrir l’univers de la marque multicolore. À l’intérieur de tonnes de merchandising, de M&M’s mais aussi une machine qui t’indique le mood de ta journée. Pour ma part, j’avais le M&M’s Cream qui signifiait que je faisais rire et je riais pour tout. Un chouette mood pour commencer cette journée ! Nous sommes allés à Chelsea Market, l’ancienne fabrique d’Oréo convertit en un grand bâtiment cozy où se trouve un bon nombre de restaurants pour bruncher. Notre choix s’est porté à Friedman’s Lunch qui était délicieux ! Après, nous avons digérés en traversant toute la longueur de la High Line. Si vous souhaitez observer l’Hudson en hauteur, il y a une vue à voir sur le toit du Whitney Museum of American Art mais il faut bien sûr payer l’entrée de l’exposition. Aménagée sur un ancien chemin de fer, la promenade offre quelques belles vues sur des carrefours, l’Empire State Building puis se faufile entre de géants grattes ciels qui n’a cessé de m’impressionner sur leur grandeur. Nous avons rejoint ensuite l’Empire State Building en passant par le fameux Madison Square Garden.
La vue depuis l’Empire était bluffante: nous étions si haut, il y avait tant de bâtiments autour de nous et la vue était clairement incroyable. Cette visite est LE must-to-do à faire à New-York City. Lors de la visite, on apprend quelques anecdotes autour de la tour. Si je devais en garder qu’une seule, c’est qu’il a fallu moins d’un an pour construire ce géant building de 443,2 mètres de haut, l’équivalent de la Tour Eiffel. Après ce bain d’hauteur, nous sommes allés au prochain bâtiment symbolique de NYC : Le Flat Iron. En fin d’après-midi, nous nous sommes dirigés vers SoHo District en passant par l’Arche de Washington Square situé dans le quartier universitaire de NYC. SoHo était constitué d’immeubles typiquement new-yorkais, c’est à dire en brique avec les escaliers de secours sur le devant. Nous nous sommes arrêtés à des shops très connus dont le Labs de Nike où il est possible de customiser ses sneakers, le paradis des Sneakers-Heads. Avec le City Pass, il nous était possible de revenir visiter l’Empire State Building de nuit le même jour de la visite. Nous avons passés une partie de notre soirée à contempler la ville des lumières là-haut avant de regagner notre appartement avec des parts de Ray’s Pizza.
ITINÉRAIRE DU JOUR – 18km : M&M’S Store – Chelsea Market – Friedman’s Lunch – High Line – Madison Square Garden – Empire State Building – Flat Iron – Arche Washington Square – SOHO District – Empire State Building de nuit -Ray’s Pizza
Samedi : Brooklyn, cinéma et night life
Selon mon guide fétiche Cartoville, non loin de la 5th Avenue, il y avait Nike Town, le plus grand magasin de la marque à virgule. Par curiosité et pour voir aussi les produits de basketball qu’ils avaient, nous avons fait un petit tour avant de remonter au nord faire la découverte de la chaine Joe & The Juice. Un endroit cozy, qui propose des sandwichs et des jus de fruits #healthy pour évacuer le gras de la veille et de l’avant-veille… Comme dans tous les endroits que nous visitions, la musique diffusée était du R&B ou du hip-hop, mes oreilles ne pouvaient qu’être comblées. (Shazam n’a jamais été aussi utile !) Nous sommes allés à Grand Central Terminal, la mythique gare new-yorkaise. À pied, nous sommes arrivés par le pont qui figure devant la gare, ce fameux pont dont plusieurs scènes cinématographiques ont été joués comme Je suis une légende avec Will Smith. (Merci Bin-Bin pour la réf !)
À l’entrée de la gare, deux groupes qui vendaient des NYC Tour en bus se disputaient la place. Un policier est passé devant eux comme si rien ne se passait alors qu’ils étaient à deux doigts de se bagarrer. Quelle scène ironique. Une fois dans la gare, l’ambiance à l’intérieur était totalement différente. Une foule marchait par-ci par-là, les murs jaunâtres donnaient une couleur chaude et l’architecture grande et classique impressionnait. Elle paraissait si familière de part le nombre de scènes de films tournées là-bas.
Nous avons marchés autour de Sara D Roosevelt Park avant de prendre le métro et d’arriver à l’entrée du pont de Brooklyn. Un long marché à la sauvette proposait des souvenirs similaires aux boutiques à des prix nettement plus avantageux. Après quelques courses, nous avons traversés le pont sous un ciel éclairci. Idéal pour les photos ! Arrivés à Brooklyn, nous avons flanés dans les rues à la recherche d’un restaurant. Notre choix s’est porté aléatoirement vers Henry Street Ale House. Par je ne sais quelle incompréhension, nous avons reçu un plat turc au lieu des Mc & Cheese que nous désirons. La serveuse nous a dit qu’elle n’en avait plus.. Mais bon, au moins on goûte à une nouvelle saveur. Après cette halte, nous avons rejoint la Brooklyn Height Promenade où le coucher de soleil nous attendait. Nous avons rejoint l’hôtel pour nous reposer au chaud avant de ressortir visiter la fameuse place qu’est Time Square.
Située à 5 min de notre hôtel, la rue jusqu’à Time Square était décorée d’une multitude de publicités géantes mais le plus impressionnant reste le centre de Time Square. Sur une grande estrade, une centaine de touriste venus de toute part enchainaient les selfies. Pas de besoin de lampadaire pour éclairer les rues, les publicités YouTube, Spotify, Calvin Klein etc. suffisaient. Une rue 100% marketing et business. Nous avons visités Disney Store, H&M ainsi que le paradis des casquettes, Lids.
ITINÉRAIRE DU JOUR – 13km: 5th Avenue – Nike Town – Joe & The Juice – Grand Central Terminal – Sara D Roosevelt – Brooklyn Bridge – Brooklyn Height Promenade – Henry Street Ale House – Time Square
Dimanche : Central Park, chant et street art
Dimanche, jour du seigneur. Le passage à la populaire First Corinthian Baptist Church était l’occasion de découvrir le gospel en vrai. Nous avons marchés vers Columbus Circle avant de prendre le métro et de monter à Harlem. 9h30, nous étions dans la file d’attente un peu conséquente mais sûrs de rentrer grâce à la petite enveloppe blanche que la dame nous avait donné. Si vous venez pour 11h30, il faudra être plus chanceux et patient car la file d’attente sera au moins 4 fois plus grande. Des chants, des discours motivants et le sermon du Pasteur ont animés notre matinée. Pour le brunch, nous sommes allés au restaurant du coin qui fut une excellente surprise ! Une délicieuse gaufre cuite au miel, avec du poulet fris, un oeuf en omelette et un coulis de miel, le plat typique d’ici. Ce fut le meilleur brunch du voyage. Après avoir pris suffisamment d’énergie, nous entamons notre périple : traverser Central Park. (Et nous avons sous-estimé sa grandeur pour le coup…)
Central Park est comme un micro-monde. Placé au centre, il n’y a que de la verdure avec au loin ces géants grattes-ciel. Un contraste saisissant. Nous avons fait un tour à East Harlem pour voir une fresque que j’ai n’ai pas trouvé (désolé les copains !) mais la trouvaille de quelques graffitis sympa fut mon lot de consolation. De retour à Central Park nous avons marchés jusqu’au bout, où se dressait une patinoire qu’on pouvait voir depuis le haut d’un rocher. Dans les allées, des marchands vendaient des souvenirs. Il était possible de faire des balades en calèche. Nous voulions aussi allés au café où Friends était tourné mais paraissait-il qu’il était fermé.. et avec les kilomètres que nous avions dans les jambes, le repos était nécessaire. Le soir, nous sommes retournés à Time Square pour continuer notre virée de shopping.
ITINÉRAIRE DU JOUR – 16km: First Corinthian Baptist Church – StreetBird – Central Park – East Harlem – Time Square
Lundi : culture, Coney Island et street-art
Après achats de petit-dej à Majestic Delicatessen situé à 2min de l’hôtel, nous avons commencés la journée par un magnifique panorama de Manhattan en allant au Gantry State Park après une petite balade dans les rues du quartier à Brooklyn. De l’autre côté du pont, c’est complètement différent de Manhattan car l’architecture est principalement constituée de briques marrons et je n’ai pas souvenir d’avoir vu de géants grattes ciels en verre. Après cela, nous sommes partis en direction d’Aurora, un restaurant italien au bord de l’East River. Nous avons marchés à travers le quartier juif et latino. Deux quartiers collés où un simple carrefour suffit à nous faire passer de l’un à l’autre. Nous sommes passés devant de nombreux terrains de basketball. Les écoles en profitent pour faire le sport aux élèves là-bas. Arrivée au restaurant Aurora, l’endroit cozy nous proposa de bons petits plats italiens.
L’après-midi, nous avons marchés jusqu’à East River Park pour voir un second panorama de Manhattan. Sur la route qui nous menait à la station McCarren, nous avons trouvés plusieurs graffitis et des pubs peintes sur les murs. Nous étions entourés de street art qui avaient autant de sens que de beauté. Une friperie appelée Beacon’s Closet était sur notre chemin. De milliers de vêtements sont rangés par coloris, il est facile de faire quelques belles trouvailles. La seconde friperie était sur la marque OAK. Ensuite nous avons pris le métro en direction de Coney Island. Compté facilement 45 minutes, surtout avec un métro new-yorkais capricieux !
Bien que le parc ne soit pas ouvert en hiver, le coin était sympa. Le coucher de soleil nous offrit une nouvelle fois un très beau paysage. Nous avons marchés sur la promenade qui s’enfonçait vers l’océan. Cet endroit qui doit surement vivre l’été était éteint, les attractions se reposaient avant la nouvelle saison, les pêcheurs profitaient de l’espace sur la promenade et les joggeurs les plus courageux empruntaient la balade qui doit être noire de monde en période estivale. Le contraste est fort. On a pu apercevoir quelques murs taggués qui doivent être exposés aussi pour la saison estivale. En face de la gare de Coney Island, nous sommes entrés dans le shop Sugar remplie de bonbons et de gadgets. La tentation est forte même si vous détestez les bonbons ! Le soir, nous avons mangés fastfood à Five Guys et à McDo en faisant quelques tours dans Broadway.. Oui oui, le gras nous manquait spécialement à Cédric.. Et pour $1 le cheeseburger, pourquoi se priver ?
ITINÉRAIRE DU JOUR – 16km: Gantry Plaza State Park – Williamsburg – Aurora – East River Park – Beacon’s Closet – OAK – McCarren Park – Coney Island – Broadway
Mardi : musée, hauteur et shopping
La matinée se passa à l’American Historical Museum. Nous avons vu un petit film projeté à 180° sur l’espace avec le célèbre scientifique Neil deGrasse Tyson. Intéressant suivie de la déception. Je ne suis pas très fan des musées qui exposent des tonnes d’objets d’anciennes civilisations sans explication un peu plus interactives. J’ai peut être traversé l’Afrique Noire, l’Amérique du Sud avec les Aztèques, la Chine et le nord de l’Afrique mais l’expérience n’allait pas plus loin qu’avec des objets. Dommage car je pense qu’avec les outils d’aujourd’hui, on peut vraiment faire partager l’histoire à travers un vrai story-telling, de vraies émotions.. Dommage ! Son homonyme à Londres restera donc mon préféré. Nous nous sommes réchauffés à Jin Ramen où de délicieux et épicés ramens nous attendaient ! L’adresse est vivement recommandée. Ensuite nous nous sommes promenés dans le quartier en passant par Dunkin Donuts avant de regagner l’hôtel pour se reposer.
Après une halte à l’hôtel, nous filons au Roosevelt Tramway pour prendre le téléphérique au prix d’un ticket de métro. La dernière lumière du soleil illumina le ciel d’une lueur jaune. Bien que la pluie fut de la partie, elle ne nous empêcha pas de voir la magnifique vue au-dessus de l’East River. Pour notre dernière soirée new-yorkaise, nous avons flânés dans les rues autour de notre hôtel, fais quelques dernières achats vers la 6th Avenue avant de passer une dernière soirée à Stardust, là où tout avait commencé. Nous n’étions pas déçus puisque les serveurs étaient différents mais le show restait le même !
ITINÉRAIRE DU JOUR 12km: American Historical Museum – Quartier Ouest de Central Park – Roosevelt Tramway – Shopping à la 6e Avenue et Time Square – Stardust
Mercredi : Souvenirs, Top of the Rock et départ
Pour ce dernier jour, il nous restait à voir l’incontournable vue du Top of the Rock. La météo nous souriait. La visite se fait sur différents niveaux et si vous n’ouvrez pas les yeux, vous risquez de descendre de la tour sans être allé jusqu’en haut. Il y a 3 niveaux, le 3ème offrant la plus haute et belle vue car il n’y a aucune vitre. La vue est quasiment à 360° avec au nord Central Park, au sud, l’Empire State Building, à l’est l’East River et à l’ouest l’Hudson River. Ces grattes ciels sont vraiment impressionnants et il continue de s’en construire encore ! Nous avons fait la dernière attraction qu’il restait sur notre précieux CityPass, le Metropolian Museum of Art (The MET). Parmi les expositions actuelles, la plus intéressante était celle d’Edward Munch avec son mythique coup de pinceau. L’après-midi, nous sommes allés à East-Village pour découvrir MyEggloo qui était malheureusement fermé. Je n’ai donc pas eu ces fameuses gaufres comme j’en ai mangé en Chine. Mais le déplacement valait le coup car nous sommes passés devant de nombreux graffitis, devant le terrain de basketball financé par Kevin Durant (Toujours triste qu’il soit partie d’OKC..) et un magasin streetwear mais par faute de temps, sa devanture restera mon souvenir. Direction l’hôtel en passant par les boutiques de souvenirs pour des derniers achats, puis nous récupérions nos affaires afin de rejoindre l’aéroport. Le voyage s’achève donc là..
ITINÉRAIRE DU JOUR – 11km: Top of the Rock – The MET – East Village

Ce que j’ai le plus aimé à New-York

  • Savourer le brunch gaufre au miel avec du poulet fris, omelette et coulis de miel à StreetBird à Harlem
  • Admirer la Skyline nocturne de l’Empire Building malgré le vent glacial
  • Prendre de superbes photos avec la lumière du soleil réfléchissant sur les grattes ciels en verre
  • S’enjailler sur la musique diffusée dans les magasins
  • Contempler l’architecture 100% new-yorkais notamment à SoHo
  • Découvrir les graffitis éparpillés dans la ville
  • Ressentir l’ambiance unique de chaque quartiers

P.S : Askip la meilleure adresse de cheesecake se situe à Junior’s Cheesecake (faute de temps, on n’a pas pu tester). Elle sera ma 1ère adresse quand je reviendrais là-bas !

C’était mon rêve depuis toute petite, et je l’ai réalisé comme tant d’autres. Je suis si heureuse et fière mais d’autant plus que je suis partie avec ma bande de potes. Je remercie Benjamin, Leslie et Cédric qui m’ont permis de passer un magnifique voyage. N’hésitez pas à visiter leur Instagram pour voir d’autres photos de notre périple. Cette ville est un micro-monde où se mélange une multitude de culture depuis des années, où l’histoire s’est écrite dans chaque rue et qui transmet beaucoup d’émotions à travers son architecture fascinante, son gigantesque parc, ses différentes ambiances et son incessante envie de monter toujours plus haut par ces tours en verre. New-York, ça fait rêver. On rêve d’y aller mais une fois là-bas, on ne rêve plus, on vit ce rêve. Voilà ce qu’il se passe quand nous sommes à New-York.

Janvier 2018

Voir aussi d’autres articles :

Pin It on Pinterest

Share This