Je suis ce que je suis

Printemps 2018. Une période charnière qui m’a fait réaliser qu’il fallait être fort dans la société, qu’il fallait se défendre car on n’est jamais mieux servi que par soi-même et que l’acceptation de soi et par les autres est un chemin long, surprenant et périlleux. À la fin, vous aurez le déclic de prendre le recul quand il le faut et l’engagement quand il est nécessaire.

Version française

J’étais de ceux qui trouvaient tellement insensé d’écrire à ce sujet. Je me demandais pour qui ce genre de lettre était nécessaire d’écrire et qui avait besoin de la lire. Aujourd’hui j’ai compris que s’il est important d’écrire et d’être lu, c’est que cette lettre est le seul objet pour communiquer entre nos deux mondes. Le tien et le mien. Les générations ont toujours eu un point de vue différent sur le monde. Ce qui te paraît étranger et incompréhensible à tes yeux me parait si simple. Je fais partie de cette génération qui voit parfois trop grand, qui aime déraisonnablement, qui est parfois incomprise et qui veut toujours transgresser les anciennes règles et les coutumes. Et la définition de l’amour, même si c’est un sentiment universel et intemporel, est différente aussi. Je ne sais pas comment tu vois les choses mais l’amour est pour moi sans barrière culturelle et sexuelle. Il va au-delà des schémas sociétaux qu’on a toujours voulu imposer depuis des années et qui sont devenus “des choses normales”. Mais qu’est-ce la normalité dans notre monde finalement ? En aucun cas, l’éducation que j’ai reçu est en cause. Bien au contraire, je suis fière d’avoir appris à aimer une personne telle qu’elle est, et non ce qu’elle reflète dans la société et ce que nous pourrions refléter à travers le regard des gens. Le regard des gens m’importe peu même s’il met parfois mal à l’aise. Mais le regard de mes proches, notamment de ma famille, reste un élément à double tranchant. Celui qui me soutient et m’accepte tel que je suis ou celui qui me dévisage en refusant la vérité. La vérité n’est pas de me mettre une étiquette mais que j’ai aimé des garçons comme j’ai aimé des filles. On pourrait me qualifier de bisexuelle, cette orientation rabaissée au rang de “période de phase”, de “On ne se refuse rien! ou de “libertin”. Sauf que le passé ne fait pas le futur. Et si j’ai pu désirer un homme et une femme hier, peut-être que j’en serai incapable demain. Ma sexualité m’appartient: je refuse qu’on me l’impose, qu’on me le reproche ou qu’on essaie de se l’approprier. Je comprends que cette perception de l’amour peut choquer, peut contrarier et décevoir mais vos réactions peuvent aussi me choquer, me contrarier et me décevoir. Vous pouvez être déçu de cette mentalité comme je peux l’être aussi de la vôtre. Le monde n’a pas qu’une seule perception mais un nombre infini. Il serait prétentieux de penser que vous portez LA vision de vie que tous devrait avoir. Alors je peux encaisser cette seconde où vos sentiments vous emportent mais essayons de mettre cette différence de côté pour se concentrer sur le plus important: l’amour. Je déteste de devoir écrire ces lignes où je partage finalement mon intimité mais il est nécessaire de vous faire savoir où j’en suis et où je vais. J’espère que vous comprendrez un jour, que je suis encore la même, que je n’ai pas changé. Même avant et après avoir écrit cette lettre. A ma famille, à mes amis..

English version

I was one of those who thought it so foolish to write about it. I was wondering for who this type of letter was necessary to write and who needed to read it. Today I understandd that if it is important to write and to be read, it is that this letter is the only object to communicate between our two worlds. Mine and yours. Generations of people have always had a different point of view on the world. What seems strange and incomprehensible to you seems so simple to me. I am part of this generation that sees sometimes too big, who likes unreasonably, who is sometimes misunderstood and who always wants to transgress the old rules and customs. And the definition of love, even if it’s a universal and timeless feeling, is different too. I do not know how you see things but love is for me without a cultural and sexual barrier. It goes beyond the societal patterns that have always been wanted for years and have become « normal things ». But what is normality in our world finally? In any case, the education I received is in question. On the contrary, I am proud to have learned to love a person as they are, not what they reflect in society and what we could reflect through people’s eyes. People’s eyes don’t matter to me even if they sometimes feel uncomfortable. But the eyes of my people around me, especially my family, give me a double-edged sword. The one who supports me and accepts me as I am or the one who stares at me by refusing the truth. The truth is not to label me but it is a fact : I liked boys as I liked girls. It could be called bisexual, this orientation lowered to the rank of « period of phase », « We don’t refuse anything! or « libertine ». Except that the past doesn’t make the future. And if I could have wanted a man and a woman yesterday, maybe I won’t be able to do it tomorrow. My sexuality belongs to me: I refuse to be imposed on me, to be reproached or to try to appropriate it. I understand that this perception of love can shock, can annoy and disappoint but your reactions can also shock me, annoy me and disappoint me. You may be disappointed with this mentality as I can be of yours as well. The world doesn’t have only one perception but an infinity. It would be pretentious to think that you are thinking THE vision of life that everyone should have. So I can absorb this second where your feelings take you away but try to put that difference aside to focus on the most important: love. I hate to have to write these lines where I finally share my intimacy but it is necessary to let you know where I am and where I am going. I hope you will understand one day, that I am still the same, that I haven’t changed. Before and after writing this letter. To my family, to my friends ..
Retrouvez la photo sur Instagram ! ❤️

Pin It on Pinterest

Share This