Un weekend à Bruxelles

par Sep 11, 2018Europe, Voyages0 commentaires

Bruxelles, capitale de la Belgique, connue pour sa bière et ses frites. Je n’étais pas naturellement attirée par la culture belge, d’ailleurs je ne la connaissais pas du tout. Mais profitant d’un weekend avec ma cousine, c’était l’occasion de découvrir nos quarts de finalistes belges de la CDM 2018  voisins belges.

48h de balade belge

D’habitude je planifie toujours mes voyages en avance. Pour ce weekend, j’avais juste noté les lieux les plus importants et j’ai constitué notre planning le matin même en regardant le plan de transport de Bruxelles. Nous étions logés chez Marcel et Rebecca, dans un appartement à part du leur. Proche d’un arrêt de métro, il était simple d’aller où nous voulions.

Le ticket de métro vaut 2,10€. Nous en prenions seulement 2 ou 3 dans la journée car le reste du temps, nous marchions. Bruxelles est une ville qui est très praticable à pied. Evidemment qu’il faudra prendre les transports si vous souhaitez sortir du coeur de la capitale qui lui se fait bien à pied.

À part la bière, les frites et Tintin, je ne voyais pas ce qui pouvait ressortir de la Belgique. En me baladant dans les rues, j’ai découvert au fur et à mesure leur culture. Des marionnettes par-ci par-là, des dessins de BD sur de nombreux pans de murs, des toits atypiques qui me rappelaient un peu les Pays-Bas. Cela formait un tout, un tout stylisé de façon très simple, parfois plat mais qui évoquait le surréalisme. Même les affichages que je voyais en passant de magasins à magasins étaient un peu vieillottes. Le moderne, voir le très moderne était « seulement » présent dans le quartier européen. Et en y repensant, cela fait du bien de se balader dans une ville qui n’a pas remplacé tous ces bâtiments par des imposants blocs de bétons.

Je ne comprenais pas en quoi les frites pouvaient être populaires en Belgique. Qu’est-ce qu’une frite peut bien avoir de plus puisque ce n’est qu’une patate ? Et bien les Belges ont réussi avec la forme et la cuisson à faire de la frite, un vrai aliment à savourer ! Du côté de la bière, j’ai testé plusieurs saveurs. Une dont je ne me souviens plus du nom mais qui était ambrée et avec un goût de pomme et la fameuse Délirium fabriquée par l’Éléphant rose ! À prix toujours plus bas qu’en France, la bière, c’est de l’eau !

Liste de choses à faire

  • Boire de la bière
  • Les Galeries royales Saint-Hubert
  • Atonium
  • Grande-Place
  • MannekenPis et Jeanneke-Pis (symbole emblématique de la capitale, si tu kiffes les statuts d’enfants qui font pipi)
  • Chez Léon (1er restaurant de la chaine)
  • Boire encore de la bière
  • Cathédrale des Sts Michel et Gudule
  • Parc de Bruxelles
  • Éviter de faire une boucle qui ne sert à rien en métro (notamment sur la ligne 2)
  • Musée Magritte (ceci n’est pas un musée)
  • Place Poelaert et son panorama (un peu plat mais bon..)
  • Marché des Marolles et son marché aux puces
  • Quartier des Sablons
  • Quartier européen et le Parlement
  • Restaurant Houtsiplou (Miaaaam)
  • Goûter de nouvelles bières

Inconnue malgré la proximité, j’ai découvert la Belgique sous un autre angle. Un angle qui m’a permis d’effacer les préjugés que j’avais et d’apprécier Bruxelles à sa juste valeur. Au départ, je n’étais pas forcément très bien à l’aise avec le style de la ville mais avec du recul, on finit par y être immergé. Même en passant seulement 2 jours là-bas !

Août 2018

Voir aussi d’autres articles :

Un weekend à Ottawa et au Lac Pink

Un weekend à Ottawa et au Lac Pink

Visiter Ottawa, la capitale du Canada le temps d’un weekend. Le Marché By, la Colline du Parlement etc. Sortez de la ville en vous promenant au Lac Pink !

4 jours à Boston

4 jours à Boston

Partez à la découverte de Boston. Se promener à Waterfront, suivre la Freedom Trail, visiter Harvard, goûter les patisseries de chez Mike’s. Le must to do en 4 jours !

Pourquoi j’ai décidé de partir ?

Pourquoi j’ai décidé de partir ?

Partir loin de ses proches n’est pas toujours facile. Ces voyages m’ont forgé, m’ont rendu meilleure et je vous invite à comprendre les voyageurs comme moi.

Pin It on Pinterest

Share This