Vivre à Porto pendant 3 mois

par | Fév 1, 2016 | Europe, Voyages | 2 commentaires

Dans un cadre scolaire, une opportunité à saisir !

Mon professeur m’avait proposé un stage à l’Université de Porto, à la Faculté des Sciences. L’intitulé du stage me convenait mais il fallait faire le pas. Le pas qui vous éloigne de tous vos proches pendant une longue période dans un pays absolument inconnu. Je voulais partir, découvrir l’inconnu. Je n’ai pas regretté mon expérience Erasmus et surtout de vivre dans une ville comme-ci. Porto va bientôt devancer Lisbonne pour la meilleure ville étudiante et est la destination préférée des retraités français ou des vacanciers français. La météo est très souvent agréable, la ville est très bien desservie, le patrimoine est riche, les soirées festives et le Porto. Que vous soyez étudiant ou bientôt à la retraite, vous tomberez certainement amoureux.

Que découvrir ?

Le patrimoine portuan est très présent dans la ville et reste bien conservé. Le charme de cette ville est aussi dû aux bâtiments modernes en verre qui restent absents (ou très rares) de l’architecture traditionnelle qui englobe toute la ville et les villes alentours.

Musées

Le Museu do vihno retrace l’histoire du vin de cette ancienne ville marchande. Vous pouvez aussi visiter les nombreuses caves à vin qui se situent de l’autre côté du Douro, à Gaia. Si vous aimez l’art, faites un tour au Museu Soares dos Reis qui dispose de très belles peintures. Il y a le Museu romantico mais son contenu ne m’intéressait pas vraiment par contre, sa cour (qui expose une magnifique vue sur le Douro et sa côte) et son bâtiment sont très jolies. Pour les fans de photographie, le centre portugais de la Photographie qui est une ancienne prison est gratuit et offre une longue série de modèles d’appareils photos de leurs origines à maintenant. Pas très cher (0,75€ pour les étudiants), le Museu impresa, excentré du centre est intéressant pour connaitre les différentes imprimantes mais aussi les différentes affiches publicitaires de plusieurs époques. Non plus excessif, le museu militario héberge des milliers de figurines de guerre, des anciennes armes et costumes ainsi qu’une galerie de photos de l’armée portugaise sur ses colonies. Si vous avez une après-midi devant vous et que vous souhaitez connaitre l’histoire du Portugal alors je vous invite à visiter le World of Discoveries. Ce musée interactif dispose aussi d’un circuit bateau sur lequel vous pourrez découvrir les différentes terres conquises. En face, vous avez un grand bâtiment qui était autrefois la gare/hangar où circulait la marchandise qui provenaient du commerce fluvial qu’avait Porto. Maintenant c’est le museu dos transportes e comunicações, qui peut être intéressant. Je me souviens d’une vidéo qui expliquait le commerce fluvial de Porto. Pour les amateurs d’art contemporain et de jardin, le Fondation Serralves (gratuite pour les étudiants) est l’endroit pour vous.

Monuments

Les monuments se situent principalement vers le Rectorat jusqu’à la place Aliados. Vers le Rectorat, vous pouvez voir deux grandes églises côte à côte, las Igregas das Camelitas. Pour l’anecdote, il se trouve la plus petite maison du monde entre ces deux églises car il est interdit d’en construire côté à côte. Symbole de Porto, la Torre dos Clerigos est absolument à voir et à monter si vous avez le courage de monter 200 marches pour admirer un panorama sur toute la ville. Porto est connue pour ses nombreux ponts mais seulement deux retiendront votre attention. Ils sont aussi beaux de nuits comme de jours : le Ponte Arrabida et le Ponte Dom Luiz I construit par l’un des élèves de Gustave Eiffel. La Casa da Musica est un des rares bâtiments modernes. A l’intérieur, ont lieu des concerts mais vous pouvez visiter les lieux.

Lieux

JK Rowling s’est inspirée des traditions des étudiants portuan pour écrire son histoire mais aussi des escaliers de la librairie dans laquelle elle écrivait. L’accès à la célèbre librairie Lello est gratuite mais allez-y aux premières heures d’ouverture si vous ne voulez pas vous retrouver dans une file d’attente. La place d’Aliados où se situe la mairie est une magnifique grande place. Elle bouge autant le jour que la nuit. En descendant, vous arriverez à la Gare de Sao Bento qui constituée de plusieurs azulejos. Les azulejos sont des carrés de carrelages qui ont des motifs ou qui forment un dessin après un assemblage de plusieurs. C’est typiquement portugais. Les Quais de Ribeira sont très beaux de nuit comme de jour mais je vous invite à monter en haut du pont (prenez le Funiculaire ou monter à pied) pour aller sur la rive d’en face afin d’avoir une des plus belles vues sur Porto. Derrière vous, se situe le Mosteira da Serra do Pilar qui vous emmène encore plus haut sur Porto. Une fois le pont traversé, vous verrez un téléférique descendre. Celui-ci vous amène directement au pied de la rive de Gaia, vers les caves à vin.

Jardins et plages

Le jardin du Cristal Palace est l’endroit idéal pour se reposer mais aussi pour admirer le coucher du soleil du côté du Ponte da Arrabida. Pour une autre vue dans Porto, il y a le Miradouro da Vitoria derrière le Centre portugais de Photographie. Il y aussi le jardin botanique avec ses différentes variétés de fleurs. Pour la plage, dirigez-vous du côté de Matoshinos. En plus, il s’y trouve l’Aquarium de Porto qui est assez sympa. La plage de Matoshinos est vraiment grande et longue mais attention, l’océan est plutôt froid !

Explorez en transport

Vous pouvez utiliser le vieux tramway qui va du phare de Porto jusqu’au Rectorat. Je vous conseille de partir à l’un de ses terminus pour amortir votre ticket de 2€50. Mais ça vaut le coup. Les visites en bateaux ne sont pas très extraordinaires car ils vous emmèneront vers les ponts, rien de plus. Pour le Porto Card, il y a déjà beaucoup de musées gratuits et les restaurants n’ont pas de prix très excessifs. Pour un séjour de quelques jours, elle n’est pas très conseillée, faute de réellement l’amortir. Vous pouvez visiter la ville en petit train qui démarrent derrière la Cathédrale. Je vous conseille d’aller faire une visite dans la Vallée du Douro qui vous laissera sans voix.

Manger et sortir

Les spécialités

S’il y a bien une chose à manger à Porto, c’est bien une bonne calorique Franceshina qui n’est autre qu’une version portugaise de notre croque-monsieur. Avec une sauce dont la fabrication reste un secret et une tonne de frites à côté, je pense que vous serez très vite rassasié ! Il y a aussi les cachorros qui sont comme des hot dogs mais en tellement meilleur avec ses chips en forme de gruyère. Côté pâtisserie, il y a les Pastel de Nata qui existent en plusieurs variétés selon la ville et parfums. Pour se restaurer à Porto, c’est très raisonnable et pour tous les budgets. Il y a de sympathiques restaurants vers les Quais de Ribeira, qui donnent sur le Douro. Côté boisson, ça l’est encore plus, puisqu’une simple pinte ne vous coutera pas plus de 2€ maximum (cela dépend où vous êtes). Mon restaurant préféré était au Munchie vers Aliados. Hamburgers faits maison avec une sauce pour accompagner les chips comme je n’en ai jamais mangé. Ah oui, je parle de chips car là-bas leurs frites sont en forme de chips mais leur goût est encore meilleur. Pour un repas les pieds dans l’eau, il y a quelques restaurants sur la plage de Matoshinos. Si votre budget est un peu plus élevé, vous pouvez aller au Mercado Bom Sucesso où se trouvent une vingtaine de marchands. Envie de poisson, de risottos, de kebabs, de pizza ou de pâtisseries, tout est là-bas.

Sortir le soir

Il y a différents quartiers pour sortir la nuit. Le premier est les quais de Ribeira qui est un endroit merveilleux avec le Ponte Dom Luiz I éclairé avec le Mosteiro da Serra do Pilar. Il y a beaucoup de gens et surtout de jeunes. Ensuite, la place d’Aliados bouge aussi. Pour les étudiants, il y la boite de nuit Le Boulevard qui s’y trouve. De bonnes musiques (oublier Maitre Gims et Co) sont diffusés avec différents thèmes chaque semaine. Pour terminer, le Rectorat et ses rues alentours sont remplies d’étudiants toujours prêts à faire la fête. Ne soyez pas choqué des verres par terre (voir pleins parfois). C’est une habitude qui peut surprendre au début. Méfiez-vous des petits chariots qui vous vendent de la nourriture vers 5h du matin. Ce n’est pas hyper hygiénique je trouve.

Il y a deux types de shopping à Porto. Le shopping pour acheter des souvenirs ou aller dans des petites boutiques. Et il y a le shopping pour acheter des affaires de marques.

Concernant le shopping pour les souvenirs de Porto, vous trouverez votre bonheur dans la ruelle en face de la gare de Sao Bento. Derrière le Rectorat, la rue do Cedofeita a quelques petites boutiques dont une très bonne boulangerie avec des pâtisseries portugaises.

Pour chauffer votre carte bleue, vous avez 5 centres commerciaux que j’ai classé selon mes goûts et sa grandeur : 

– Norteshopping : Excentré de Porto, accès en bus ou métro 

– El Corte Ingles : Concurrent des Galeries Lafayette, accès en métro à Gaia

– Marshopping : Se situe proche de Norteshopping, accès en bus gratuit à la station Casa da Musica (conseillé)

– Bom Sucesso : Se Situe à 5min de la Casa da Musica

– Dolce Vita : Situé vers le centre ville.

Et la petite Rua Santa Caterina qui est une rue piétonne où se trouve pleins de boutiques.

Shopping

Des événements toute l’année (surtout dès mai)

Porto est réputé pour ses nombreux festivals qui débutent à partir de mai. Mais voici les événements à ne surtout pas louper ! Je suis consciente qu’il y a d’autres événements comme le carnaval mais je ne les ai pas vécu donc, je ne peux en témoigner

Queimas das Fitas – Début Mai

Les Queimas Das Feiras est une fête des étudiants qui a lieu durant une semaine afin de fêter la fin des examens des étudiants en dernière année. Pendant une semaine, les étudiants n’ont pas cours et font la fête de jour comme de nuit. L’origine de cette tradition vient de Coimbra il y a quelques siècles, qui était la seule ville à faire cette manifestation. Cette grande manifestation se compose en plusieurs parties :

– Monumental Serenata : C’est l’ouverture des Queimas où chaque université chante et joue des chants traditionnels portugais le dimanche soir sur la place d’Aliados. C’est vraiment impressionnant de les voir chanter car on peut ressentir le patriotisme.

– Cortejo da Queima das Fitas do Porto : Chaque université défile toute l’après-midi du lundi dans les rues de Porto pour terminer à l’Hôtel de Ville afin d’être saluer par le Maire. Le centre est pratiquement bloqué. Des semi-remorques personnalisés par les étudiants des différentes facultés des deux Universités (Université de Porto et Université catholique) font avancer le cortège qui est très très long et lent. Pour donner un ordre d’idée, en 10 minutes de marche normale équivaut à 2 heures de défilée. Les étudiants s’amusent,bizutent les premières années, boivent de la bière et posent devant les appareils photos de leurs parents. Ne soyez pas étonné de les voir se taper 3 fois sur le chapeau à l’aide de sa canne. C’est l’équivalent d’un « Bonne année, bonne santé ». Sauf que vous vous faites taper sur la tête. Et plus votre chapeau est en mauvaise état, mieux c’est.

– Des activités et des concerts : Achetez vos places le plus tôt possible. Toute la semaine, il y a une activité l’après-midi et un concert le soir pour chaque journée. Les concerts ont lieu dans le parc de Matoshinos, Parque da Cidade. Soyez en avance. Dans ce parc, presque une centaine de mini bars dirigés par des étudiants. Les places ne sont pas excessives. 9€ pour voir le groupe We Trust et James Arthur. Voici le programme de cette année pour un ordre d’idée.

Serralves em Festival – Mi Mai

Serralves em Festa! 2015 est un festival qui se situe à la Fondation Serralves. Le festival dure 40 heures non-stop et est gratuit.
Vous pouvez visiter la fondation et tout son parc. Il y a deux scènes de concert. Un vers l’entrée et l’autre au milieu. Le festival est pour tout public, d’enfants à adultes. Il a plusieurs stands de nourritures ainsi que de boissons. Il faut savoir que des bus gratuits sont à disposition de 9h à 19h.

Nos Primavera Sound – Début Juin

Un des festivals à faire pour bien s’échauffer avant de décoller à Lisbonne pour NOS Alive et bien d’autres. Pour toutes informations, c’est par ici.

Sao Joao – Fin Mai à Fin Juin dont le 23 Juin

Cet événement a lieu pendant 5 semaines. Il commence fin mai et se termine fin juin. Pendant cette période, la ville s’ambiance par plusieurs festivités qu’on retrouve partout dans la ville mais la plus belle et la plus grande s’organise le 23 juin. Ce jour là est une fête nationale. Elle a lieu près du Douro, au Ponte Arrabida. Les gens achètent des marteaux en plastique pour se taper sur la tête et des lampions. Un énorme feu d’artifice illuminant toute la ville a lieu à minuit. C’est vraiment une fête à vivre tellement la joie de vivre est présente.

Anecdotes par-ci par-là

CAMEROUN. L’origine du nom du pays Cameroun remonte à l’époque des découvertes portugaises. Lorsque les Portugais ont découvert ce pays, ils trouvèrent beaucoup de crevettes. Crevettes qui en portugais s’appelle Camarão. Ils nommèrent alors le pays ainsi.

FRANCESINHA. Spécialité portugaise née à Porto qui tire sa source en France. Inspiré du Croque-Monsieur , un homme visitant le pays est revenu avec cette idée de créer un semblable Croque-Monsieur version portugais.

DRAPEAU PORTUGAIS. Avant le drapeau portugais était bleu et blanc. C’est ce cette origine que le FC Porto tient ses couleurs. Le mystère est résolu pour tous les fans de footballs .

JAPON. Les portugais étaient les premiers européens à avoir une relation dans le milieu du commerce et surtout, à attendre le pays. Ils écrivirent un dictionnaire (Nippo Jisho) qui traduisait les mots japonais en portugais. Beaucoup de mots japonais provenant du milieu commerce sont d’origine portugaise. Par contre, Aligato (merci) n’est pas d’origine portugaise contrairement à ce qu’on peut trouver sur internet.

La liste Must-to-do en 10 points !

  • Aller boire un coup le lundi soir aux Quais de Ribeira
  • Manger au moins une fois au Mercado Bom Sucesso
  • Se promener le long de la rive du Douro jusqu’à l’océan
  • Chauffer la carte bleue dans un des centres commerciaux
  • Monter au haut de la Torre Dos Clerigos pour savourer le panorama
  • Découvrir le musée World of Discoveries
  • Faire un picnic au Jardin Crystal Palace devant le panorama du Douro à son coucher de soleil
  • Goûter des spécialités portugaises : Franceshina, Cachorro, Pastel de Nata (et toutes ses variétés)
  • Marcher sur le pont Dom Luiz I et savourer le panorama
  • Vivre une des fêtes nationales de Porto (Sao Joao, Queimas das Fitas…)

Porto est une magnifique ville où il y a toujours quelque chose à faire de jour comme de nuit.  L’architecture des bâtiments et l’énergie positive que dégagent les habitants restent uniques en son genre. Porto, c’est la ville latine, avec beaucoup de soleil, de fraicheur de vivre et de beauté. Une destination qu’on ferait plusieurs fois si l’occasion se présentait. Faire son Erasmus dans une ville comme Porto reste la plus belle des expériences que j’ai vécu. D’ailleurs, elle viendrait à dépasser Lisbonne pour l’étiquette de la meilleure ville étudiante portugaise…

Mars à Juin 2015

Voir aussi d’autres articles :

Un weekend à Ottawa et au Lac Pink

Un weekend à Ottawa et au Lac Pink

Visiter Ottawa, la capitale du Canada le temps d’un weekend. Le Marché By, la Colline du Parlement etc. Sortez de la ville en vous promenant au Lac Pink !

Pin It on Pinterest

Share This